« Nous sommes les abeilles de l’univers. Nous butinons éperdument le miel du visible pour l’accumuler dans la grande ruche d’or de l’invisible. ”
Rainer Maria Rilke

Retrouver les racines du luxe, en empruntant le chemin exigeant de la grande tradition artisanale.
S’inspirer de la rigueur inlassable des abeilles, ouvrières généreuses dont l’art est la métamorphose.
Sélectionner avec rigueur de grands artisans au savoir-faire manufacturier exceptionnel.
Préserver nos précieux patrimoines, devenus trop rares et les enrichir d’une vision artistique contemporaine.
Proposer une collection exclusive, haut de gamme et responsable, comme une alternative aux marques de luxe largement diffusées.
Telles sont les fondations de Maison Rucher, au carrefour de métiers de création irréprochables dont il faut préserver l’avenir.

Après avoir passé plus de 20 ans à Paris aux côtés des couturiers et des créateurs de mode, Christophe Campagnola se forme à la magie de l’apiculture dans un petit rucher école de campagne dans le Sud et installe sa maison aux frontières de la Provence et de la Camargue.
Au chant des Reines qui annonce l’essaimage de la colonie il commence à s’interroger sur les conditions de vie des Abeilles et sur le syndrome d’effondrement des colonies d’Abeilles (CCD) qui touche les Abeilles dans le monde entier et menace par là-même l’équilibre écologique (et économique) de notre planète.
En parallèle, il constate les difficultés d’autres ouvrières dont la ressemblance peut être troublante : celles de nos ateliers manufacturiers perpétuant un savoir-faire exceptionnel.
Comme une nécessité, il dédie son expertise du monde de la création et du luxe à la création de MAISON RUCHER qui s’articule autour de 3 univers produit : les miels et les bougies, les vêtements prêt-à-porter et accessoires, le linge de maison.
Les miels sont de crus français, d’origine florale et géographique précise, récoltés par des apiculteurs aux méthodes douces et responsables. Ils sont conditionnés dans des pots de verres au couvercle de bois d’olivier massif, tourné, poncé, ajusté à la main.
Les bougies en pure cire de hausses de ruches françaises, sont coulées patiemment à la main et présentées sous cloches de maitres verriers italiens.
Les vestes d’appartement, les plaids et coussins, sont coupées dans des draps de laine mérinos d’Arles et cachemire, filés et tissés remarquablement depuis 7 générations par un atelier du Sud de la France.
Ils sont ensuite confectionnés dans un atelier de couture voisin au savoir-faire irréprochable.
Les Abeilles qui ornent ici et là certains articles de la collection, sont en métal, parfois précieux, réalisées par un fondeur d’art héraultais qui n’utilise que des métaux recyclés.
Elles s’illustrent aussi en lin, en jacquard ajouré, blanc sur blanc, grâce à l’expertise irréprochable d’un célèbre atelier vosgien.

Forte de son implication dans la défense de tout ce qui concerne le développement durable, Maison Rucher concourt ardemment au soutien de l’installation de jeunes apiculteurs et contribue de fait à la survie des Abeilles.